de fr it

Jean-Jacques deSandoz-Travers

25.5.1737 à La Chaux-de-Fonds, 4.4.1812 à Neuchâtel, prot., du Locle. Fils de Jean-Jacques, pasteur et seigneur de Travers, et d'Anne-Marie née Sandoz. Arrière-petit-fils de Jean Jacques (->). 1769 Catherine-Henriette de Meuron, fille de Samuel Meuron. Etudes de droit à Bâle, docteur en 1757. Avocat et notaire à Neuchâtel. Châtelain de Thielle (1770-1799). Conseiller d'Etat de 1775 à sa mort (président en 1781). Seigneur de Travers (1797-1812) à la suite de son frère Henri (1727-1797). Juge au tribunal des Trois-Etats en 1798-1799. Président du Fonds Sandoz (1769-1812). Membre de la Société d'émulation patriotique. Auteur d'un traité du notariat, S. traduit aussi en 1790 De l'intérêt politique de la Suisse relativement à la principauté de Neuchâtel et Vallengin, de Karl Müller-Friedberg.

Sources et bibliographie

  • Matrikel Basel, 5, 215
  • J.-P. Jelmini, dir., Les Sandoz, du Moyen Age au troisième millénaire, 2000, 83, 86, 88
Liens
Notices d'autorité
GND