de fr it

MaxHuber

Portrait du juriste et diplomate zurichois en conversation avec le sculpteur Ernst Willi, à droite, qui vient d'exécuter son buste, fin des années 1950 (Archiv für Zeitgeschichte, ETH Zürich, NL Alfred Häsler / 935).
Portrait du juriste et diplomate zurichois en conversation avec le sculpteur Ernst Willi, à droite, qui vient d'exécuter son buste, fin des années 1950 (Archiv für Zeitgeschichte, ETH Zürich, NL Alfred Häsler / 935).

28.12.1874 à Zurich, 1.1.1960 à Zurich, prot., de Zurich. Fils de Peter Emil (->). Frère d'Emil (->). Emma Escher, de Zurich. De 1894 à 1897, H. étudie le droit aux universités de Lausanne, Zurich et Berlin, où il obtient son doctorat, puis devient secrétaire du Vorort. En 1902, il est nommé professeur de droit constitutionnel, ecclésiastique et international public à l'université de Zurich, chaire qu'il occupera jusqu'en 1921. De 1914 à 1918, il siège au Grand Conseil zurichois dans les rangs radicaux. Conseiller juridique permanent du Département politique, H. représente la Suisse à la 2e conférence de La Haye (1907) et à la conférence de Paris en 1919; il joue un grand rôle dans l'élaboration de la doctrine de neutralité lors de l'adhésion de la Suisse à la Société des Nations (SdN). Par la suite, il dirigera à plusieurs reprises la délégation helvétique à la SdN, notamment à la conférence du désarmement de 1932. De 1925 à 1927, il préside la Cour permanente de justice internationale de La Haye, où il siège de 1922 à 1932. Membre du CICR, président de 1928 à 1944, H. prend une part décisive dans l'organisation de cette institution (statuts de la Croix-Rouge internationale de 1928) et contribue à l'évolution du droit international humanitaire durant les années 1930 et 1940. De nombreuses distinctions, dont dix doctorats honoris causa, attestent de son autorité morale (fondée sur son engagement chrétien) et de sa renommée internationale. Il est l'auteur d'études juridiques et éthiques. Membre de plusieurs conseils d'administration d'entreprises industrielles et financières, H. présida notamment le conseil d'administration d'Oerlikon (1921-1944) et d'Aluminium Industrie SA (1929-1941).

Sources et bibliographie

  • Vermischte Schriften, 4 vol. 1947-1957
  • P. Vogelsanger, Max Huber, 1967
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF