de fr it

HeinrichFick

12.7.1822 à Cassel, 22.9.1895 à Zurich, prot., d'Oberstrass en 1854, de Zurich en 1875. Fils de Friedrich, inspecteur des travaux publics de Hesse-Cassel, et de Marianne Sponsel. Frère d'Adolf (->). 1) Marie Arthaber, de Vienne, 2) Elise Fäsi, de Zurich, 3) Helene Ihlee, de Francfort. Ecoles à Cassel, études de droit à Marbourg, Vienne et Berlin (1841-1845), doctorat (1847), brevet d'avocat. Privat-docent à Marbourg. Forcé à l'exil par ses prises de position en faveur d'un empire prussien, F. devint professeur extraordinaire (1851), puis ordinaire (1864-1895) de droit romain et de droit commercial et cambiaire à l'université de Zurich (recteur de 1884 à 1886). Il enseigna aussi à l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich dès 1875. Il tenta d'appliquer la doctrine de Darwin à la théorie du droit. Expert recherché, il rédigea des projets de loi sur les chemins de fer et, en collaboration avec Walther Munzinger, le Code des obligations.

Sources et bibliographie

  • H. Fick, Heinrich Fick, 2 vol., 1897-1908
  • F. Fick, Pro Patre, 1923
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 12.7.1822 ✝︎ 22.9.1895

Suggestion de citation

Schmid, Bruno: "Fick, Heinrich", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 12.01.2005, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/015802/2005-01-12/, consulté le 28.10.2020.