de fr it

KonradMeyer

27.5.1780 à Soleure, 6.1.1813 au couvent de Saint-Urbain (comm. Pfaffnau), cath., d'Olten et Soleure. Fils de Franz Viktor et d'Anna Maria Feigel. En 1796, ses parents le poussèrent à entrer chez les cisterciens, à Saint-Urbain. Grâce à Karl Müller-Friedberg, M. étudia le droit à Vienne chez Franz Anton Felix von Zeiller, devint le premier archiviste cantonal de Saint-Gall (1805) et siégea au conseil d'éducation (1806). En 1807, il rédigea un projet de droit des contrats et le code pénal saint-gallois (la loi moderne de la Médiation dans le canton), dont la seconde partie entra en vigueur en 1808. Bien que M. eût obtenu de longue lutte le droit de quitter partiellement les ordres en 1808, le pape refusa en 1811 de confirmer cette décision. Résigné, M. mourut deux ans plus tard à Saint-Urbain.

Sources et bibliographie

  • Th. Mettler, Konrad Meyer, 1780-1813, und die st. gallischen Strafgesetze der Mediation, 1979
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 27.5.1780 ✝︎ 6.1.1813