de fr it

François deBarthélemy

Portrait dessiné en 1795 par François Gonord et gravé par Luc Vischer (Historisches Museum Basel).
Portrait dessiné en 1795 par François Gonord et gravé par Luc Vischer (Historisches Museum Basel).

20.10.1747 à Aubagne (F), 3.4.1830 à Paris. B. fut de 1792 à 1797 ambassadeur de France auprès du Corps helvétique, envers lequel il se montra bienveillant. Le climat antirévolutionnaire qui régnait à Soleure en 1792 l'incita à y fermer l'ambassade pour aller résider à Baden. Bien que la Diète eût rompu les relations diplomatiques avec Paris le 15 septembre 1792, B. resta à son poste. A son instigation, la Convention reconnut la neutralité de la Confédération le 17 novembre 1793 et renonça provisoirement à annexer Genève en échange de vivres pour l'armée et de frontières paisibles. Plénipotentiaire de la République et muni grâce à Pierre Ochs d'une accréditation officielle, il put conclure en 1795 la paix de Bâle. Il réussit à faire expulser de Suisse la plupart des émigrés en 1795-1796. Après son élection au Directoire le 26 mai 1797, Théobald Bacher le remplaça dans la conduite des affaires. Sénateur sous le Consulat, B. fut désigné par Bonaparte en 1802-1803 comme l'un des quatre commissaires chargés de diriger les travaux de la Consulta.

Sources et bibliographie

  • J. Kaulek, A. Tausserat-Radel, éd., Papiers de Barthélemy, ambassadeur de France en Suisse 1792-1797, 6 vol., 1886-1910
  • H. Stroehlin, La mission de Barthélemy en Suisse (1792-1797), 1900
  • J. Tulard, dir., Dict. Napoléon, 1989, 167
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 20.10.1747 ✝︎ 3.4.1830