de fr it

Jean AiméGaudy

11.10.1773 à Genève, 8.11.1850 à Onex, prot., de Genève. Dit G.-Le Fort. Fils de Jean Jacques et de Jeanne-Etiennette (Antoinette) Guédon. 1796 Jeanne Louise Le Fort. A côté de son activité de commerçant, G. cultive avec bonheur les lettres et le dessin. Chansonnier du Caveau genevois, collaborateur de l'Almanach genevois, il publie aussi bien des morceaux à caractère historique que des poésies (Les Fleurs de l'arrière-saison, 1840), des Fables et Contes (1831) et des Apologues (1844), qui l'inscrivent dans le sillage des fabulistes classiques qu'il admire. Son intérêt pour les traditions et la culture genevoises s'est affirmé dans les Esquisses genevoises (1829), suite de tableaux en vers consacrés à des scènes de la vie locale, et dans son Glossaire genevois (1820, 21827). G. est avec Jean-François Chaponnière l'un des fondateurs du Journal de Genève en 1826.

Sources et bibliographie

  • Galerie suisse, 3, 1880, 335-336
  • V. Rossel, Hist. littéraire de la Suisse romande des origines à nos jours, 2, 1891, 456-457 (21903, réimpr. 1990)
Liens
Autres liens
SIKART
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 11.10.1773 ✝︎ 8.11.1850