de fr it

Guillaume-AntoineDeluc

10.12.1729 à Genève, 26.1.1812 à Genève, prot., de Genève. Fils de Jacques-François, riche horloger et littérateur, et de Françoise Huaut. 1759 Marie-Rose Merklin, fille de Georges-André, négociant. Dès 1754, D. accompagne son frère Jean-André (->) dans ses expéditions et collabore à ses premiers grands ouvrages. En 1756-1757, il collecte des produits volcaniques au Vésuve, à l'Etna et à Vulcano. Entré au Conseil des Deux-Cents en 1775 comme Représentant, il se retire, sous la Révolution et l'Empire, dans une opposition résolue, mais individuelle. Vers la fin de sa vie, il publie une quarantaine d'articles, principalement dans le Journal de physique (1798-1804) et la Bibliothèque britannique (1800-1809). Très calviniste, il tenait à concilier la géologie avec le récit de la Genèse, engageant des polémiques dont ses éditeurs ont fini par se lasser. Son principal apport est l'identification de plus de cent espèces de coquillages fossiles.

Sources et bibliographie

  • A.V. Carozzi, Hist. des sciences de la terre entre 1790 et 1815 vu à travers les doc. inédits de la Soc. de physique et d'hist. naturelle de Genève, 1990
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 10.12.1729 ✝︎ 26.1.1812