de fr it

PaulMoultou

24/25.11.1731 à Montpellier, 10.6.1787 à Coinsins, prot., bourgeois de Genève (1755). Fils de Pierre, négociant, et de Marguerite Levat. 1755 Marianne Cayla, fille de Guillaume. Beau-frère de Guillaume Cayla. Etudes à l'académie de Genève (dès 1748), doctorat en théologie (1754), puis consécration (1755). M. renonça à prêcher dès 1764, à son titre de ministre en 1765, et demanda sa radiation des registres de l'Eglise en 1773. Membre du Conseil des Deux-Cents et associé de la banque de Candolle, Lavit et Cie (1775). Il fut en relation avec Rousseau de 1754 jusqu'à la mort du philosophe. Leur correspondance compte quelque 150 lettres. En 1778, Rousseau légua à M. et à son fils Pierre certains de ses papiers dont une copie complète des Confessions (la première partie fut publiée par M. et Pierre-Alexandre DuPeyrou en 1782).

Sources et bibliographie

  • Livre du Recteur, 4, 608
  • R.A. Leigh, éd., Correspondance complète de Jean-Jacques Rousseau, 52 vol., 1965-1998
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 24/25.11.1731 ✝︎ 10.6.1787
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature