de fr it

Charles-Albert dePury

2.3.1713 à Neuchâtel, 13.8.1790 à Neuchâtel, prot., de Neuchâtel. Fils d'Abram (->). Frère d'Abram (->). 1743 Suzanne Marie Quinche, fille de Pierre. Officier au service de France. Membre du Petit Conseil de Neuchâtel, P. fut l'un des chefs influents de la bourgeoisie de la ville qu'il représenta à Berne avec d'autres commissaires en 1767 lors de l'arbitrage demandé par le roi de Prusse (affaire Gaudot). Sur le plan religieux, il défendit la position conservatrice de la classe dans le conflit qui opposa celle-ci au pasteur Ferdinand-Olivier Petitpierre (affaire de "l'éternité des peines", 1758-1760). P. donna des poèmes au Journal helvétique et on lui attribue la Relation exacte et impartiale de tout ce qui s'est passé à Neuchâtel depuis la naissance des troubles actuels jusqu'à présent (1767).

Sources et bibliographie

  • F.-A.-M. Jeanneret, J.-H. Bonhôte, Biogr. neuchâteloise, 2, 1863, 269-270
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF