de fr it

RobertCaze

3.1.1853 à Toulouse, 28.3.1886 à Paris (à la suite d'un duel), cath., anticlérical, puis reconverti, de nationalité française, naturalisé suisse (Epiquerez, 1874). 1876 Louise Boéchat, fille de Jean-Joseph, imprimeur, sœur d'Emile Boéchat. A Paris dès l'adolescence, C. participe aux mouvements d'opposition à Napoléon III, puis à la Commune. Dès mars 1873, réfugié en Suisse, il est journaliste au Confédéré de Fribourg, puis à Delémont, au Progrès (dès 1877 Démocrate), organes radicaux; il enseigne, de 1875 à 1880, à l'école cantonale de Porrentruy. Il préside la Société jurassienne d'émulation (1877-1879) et publie des articles de critique littéraire dans les Actes. Rentré à Paris à la faveur de l'amnistie de 1880, C. se lance dans la carrière littéraire aux côtés des naturalistes.

Sources et bibliographie

  • Les Poèmes de la chair, 1873
  • Poèmes rustiques, 1880
  • Les Filles, 1883-1884
  • Les Femmes, 1885-1886
  • Paris vivant, 1885
  • J. Reymond, «Robert Caze», in Actes SJE, 1963, 125-154 (avec liste des œuvres et bibliogr.)
  • Anthologie jurassienne, 1, 1964, 196-209
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 3.1.1853 ✝︎ 28.3.1886