de fr it

T.Combe

16.8.1856 au Locle, 25.4.1933 aux Brenets, protestante, du Locle et de La Brévine. Fille de Williams Humbert Huguenin-Vuillemin, horloger à domicile, et d'Adèle née Humbert-Droz. Célibataire. Adèle Huguenin-Vuillemin obtint le brevet d'institutrice en 1873. Après un séjour en Angleterre, elle se lança dans la carrière littéraire. Dès 1879, T. Combe publia régulièrement ses nouvelles dans la Bibliothèque universelle. Ces récits, réédités et traduits, étaient des romans à thèse dont le but était l'édification du peuple. Dès les années 1890, la question sociale prit de plus en plus de place dans ses écrits: elle milita contre l'alcoolisme ainsi que pour l'amélioration des causes féminine et ouvrière en publiant des brochures. Sa production littéraire (littérature en langue française) très bigarrée lui assura une grande popularité et une certaine notoriété morale. Parmi ses œuvres, citons Pauvre Marcel, Le mari de Jonquille, Une croix, Enfant de commune.

Sources et bibliographie

  • Combe, T.: Pauvre Marcel, 1882.
  • Combe, T.: Le mari de Jonquille, 1888.
  • Combe, T.: Une croix, 1891.
  • Combe, T.: Enfant de commune, 1910.
  • Bibliothèque de la Ville du Locle, Le Locle, Fonds Adèle Huguenin.
  • Calame, Caroline: «T. Combe. Ecrivain, rédactrice (1856-1933)», in: Schlup, Michel (éd.): Biographies neuchâteloises. De la Révolution au cap du XXe siècle, vol. 3, 2001, pp. 63-70.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Adèle Huguenin
Adèle Huguenin-Vuillemin (nom de naissance)
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 16.8.1856 ✝︎ 25.4.1933

Suggestion de citation

Gilles Revaz: "Combe, T.", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 11.11.2022. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/015932/2022-11-11/, consulté le 22.02.2024.