de fr it

VictorCherbuliez

Portrait de Victor Cherbuliez. Dessin au crayon, anonyme, 23,5 x 19 cm, probablement vers 1880 (Bibliothèque de Genève, Icon M 1947-107).
Portrait de Victor Cherbuliez. Dessin au crayon, anonyme, 23,5 x 19 cm, probablement vers 1880 (Bibliothèque de Genève, Icon M 1947-107).

19.7.1829 à Genève, 2.7.1899 à Combs-la-Ville (Ile-de-France), protestant, de Genève, naturalisé français (1879). Fils d'André Cherbuliez, professeur de langues anciennes à l'académie, et de Marie née Bourrit. Neveu d'Antoine-Elisée Cherbuliez, de Joël Cherbuliez et de Marie Tourte-Cherbuliez. Cousin d'Abraham Louis Tourte. 1856 Charlotte Rochaix, domestique chez ses parents. Etudes de mathématiques à Genève, de philosophie et philologie à Paris, Bonn et Berlin (1847-1852). Revenu à Genève, Victor Cherbuliez fait de l'enseignement et du journalisme. Sa carrière littéraire débute à la fin des années 1850. Au retour d'un voyage en Orient (1858-1859), il donne des Causeries athéniennes à La Revue des Deux-Mondes, dont il devient un collaborateur régulier; il y publie entre autres ses romans à succès Le Comte Kostia (1863) et Paule Méré (1864). Etabli à Paris en 1875. Chevalier (1870), officier (1892) de la Légion d'honneur. Reçu à l'Académie française en 1882.

Sources et bibliographie

  • Roulin, Suzanne: Bibliographie de Victor Cherbuliez, 1929.
  • Hanhart, Walter: Victor Cherbuliez 1829-1899 und die Bewegung, 1941.
  • Stelling-Michaud, Suzanne; Stelling-Michaud, Sven (éd.): Le Livre du Recteur de l'Académie de Genève (1559-1878), vol. 2, 1966, pp. 493-494.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 19.7.1829 ✝︎ 2.7.1899
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature

Suggestion de citation

Maggetti, Daniel: "Cherbuliez, Victor", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 08.04.2020. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/015936/2020-04-08/, consulté le 22.06.2021.