de fr it

JosephHornung

Les adieux de Calvin. Huile sur toile de Joseph Hornung, 1829 (Musée international de la Réforme, Genève; photographie Christophe Blatt).
Les adieux de Calvin. Huile sur toile de Joseph Hornung, 1829 (Musée international de la Réforme, Genève; photographie Christophe Blatt). […]

25.1.1792 à Genève, 4.2.1870 à Genève, protestant, de Genève. Fils de Jean-Simon Hornung et de Marie-Madeleine Romieux. Jeannette Mazel. Joseph Hornung fit un apprentissage de graveur de boîtiers de montres et fut actif dans ce domaine avant de se former à la peinture en autodidacte. Il exécuta des tableaux historiques et de genre montrant sa prédilection pour des thèmes relatifs à l'histoire de la Savoie et de la Réforme, tels Les adieux de Calvin en 1829 (peinture d'histoire). Auteur de portraits (Guillaume-Henri Dufour, Alexandre Vinet, Jean Humbert), de paysages et de dessins, il exposa avec succès aux Salons de Paris dès 1826. Il voyagea en Italie (1834), en Hollande (1838) et en Angleterre (1840 et 1859). Comparé aux maîtres hollandais (Rembrandt), il lui fut reproché une maîtrise insuffisante de la perspective. Hornung fut membre du législatif cantonal genevois dès 1836 (Conseil représentatif, puis Grand Conseil dès 1842).

Sources et bibliographie

  • Hornung, Joseph: Gros et menus propos, 1865-1867.
  • Junod, Philippe: «Hornung, Joseph», in: Dictionnaire biographique de l'art suisse, vol. 1, 1998, pp. 505-506.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 25.1.1792 ✝︎ 4.2.1870

Suggestion de citation

Andrea Weibel: "Hornung, Joseph", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 11.10.2022, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/015945/2022-10-11/, consulté le 22.02.2024.