de fr it

Jacques-LouisMoratel

25.7.1809 à Sédeilles (auj. comm. Villarzel), 25.5.1866 à Lausanne, prot., de Sédeilles. Fils d'Abram et de Susanne Marie Miéville. Marie Frédérique Truschel, fille de Conrad, de Turckheim (Alsace). Etudes de théologie à l'académie de Lausanne. Suffragant à Rossinière et à Lignerolle. Enseignant au collège d'Orbe (branches scientifiques, 1840-1845). Après avoir renoncé à son ministère, M. se consacra entièrement aux activités littéraires. Membre de plusieurs sociétés savantes, il travailla pour divers journaux, dont le Journal de la Société vaudoise d'utilité publique, Le Pays (1855-1856) et la Gazette de Lausanne. Particulièrement intéressé par les patois de la Suisse romande, il publia en 1855 une Bibliothèque romane de la Suisse, avec une traduction et des notes. M. fit également paraître une nouvelle édition française du Dictionnaire géographique et statistique de la Suisse de Markus Lutz (2 vol., 1859-1861). Bellettrien (1826) et Zofingien (1827).

Sources et bibliographie

  • J.-M. Spothelfer, Les Zofingiens, 1995, n° 211
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 25.7.1809 ✝︎ 25.5.1866
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature