de fr it

AdolpheRibaux

3.5.1864 à Bevaix, 26.1.1915 à Curio, prot., puis cath., de Bevaix. Fils de Jules-Louis, agriculteur et buraliste postal, et d'Henriette née R. 1907 Lucia Maria Anna Visconti. Désireux dès son plus jeune âge de se faire un nom dans les lettres, R. commence par publier des recueils de poèmes d'obédience parnassienne. Il fonde (1885) et dirige une revue, La Suisse romande, et s'inscrit progressivement dans la mouvance du roman régionaliste; mais ce sont ses pièces historiques, dont La Reine Berthe (1899), avec lesquelles il ambitionne de donner naissance à un théâtre national, qui lui valent une discrète renommée.

Sources et bibliographie

  • J. et P.-A. Borel, «Monographie et généal. d'Adolphe Ribaux, homme de lettres, communier de Bevaix (Neuchâtel)», in ASSEG, 1989, 97-106 (avec liste des œuvres)
  • R. Francillon, D. Jakubec, dir., Littérature populaire et identité suisse, 1991
  • D. Maggetti, L'invention de la littérature romande, 1830-1910, 1995
  • Y. Bridel, R. Francillon, dir., La "Bibliothèque universelle" (1815-1924), 1998
Liens
Autres liens
SIKART
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 3.5.1864 ✝︎ 26.1.1915
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature