de fr it

AugusteVerdeil

Portrait figurant dans une des éditions de son Histoire du canton de Vaud, publiée à Lausanne de 1849 à 1852 par Martignier & Cie (Bibliothèque cantonale et universitaire Lausanne).
Portrait figurant dans une des éditions de son Histoire du canton de Vaud, publiée à Lausanne de 1849 à 1852 par Martignier & Cie (Bibliothèque cantonale et universitaire Lausanne).

13.4.1793 à Avignon, 23.4.1856 à Lausanne, prot., de Lausanne. Fils de François (->). 1821 Louise Elisabeth Bourniols, fille de Pierre, négociant. Etudes de médecine à Genève, Paris et Edimbourg (1813-1817), doctorat. Médecin à Lausanne dès 1822, V. fut médecin-chef de l'hôpital cantonal, vice-président du conseil de santé et de la commission des hospices, membre de celle des établissements de détention et de secours publics. Conseiller municipal de Lausanne (1833-1842), député au Grand Conseil vaudois (1839-1845). Il se retira de la vie publique après février 1845 et se consacra à l'histoire. Auteur de l'Histoire du canton de Vaud (3 vol., 1849-1852), complétée par Eusèbe-Henri Gaullieur (4e vol., 1857). Vice-président de la commission de clémence (1852-1854). Inspecteur des établissements de détention vaudois (1853-1856). Membre fondateur de la section vaudoise de la Société d'assurance suisse contre l'incendie du mobilier (1827), de l'école moyenne (1837) et de l'école supérieure de jeunes filles (1839), toutes deux à Lausanne.

Sources et bibliographie

  • L. Polla, De saint Etienne au général Guisan, 1981, 118-119
Liens
Notices d'autorité
GND