de fr it

GastonCherpillod

24.10.1925 à Lausanne,9.10.2012 au Lieu, de Vucherens. Fils de Marcel, pierriste à Lucens, et de Blanche Clot. Marianne Ogay, institutrice. Licencié ès lettres, maître au collège classique à Lausanne jusqu'en 1956. Séjour au Locle, puis installation dans l'ouest lausannois en 1958. Auteur de poèmes, récits, romans, nouvelles, essais critiques (entre autres: Ramuz ou l'alchimiste, 1958; Le chêne brûlé, 1969; Le collier de Schanz, 1975; La nuit d'Elne, 1985; Jules Vallès, peintre d'histoire, essai, 1991). L'œuvre de C. retrace une enfance et une adolescence marquées par l'exploitation imposée au prolétariat dans l'entre-deux-guerres, en même temps qu'elle témoigne de l'engagement intellectuel et politique de son auteur: membre du Parti suisse du travail avec lequel il rompt en 1959, il est conseiller communal (législatif) à Lausanne de 1954 à 1956, puis à Renens de 1978 à 1985 (Union progressiste). Il est candidat au Conseil d'Etat en 1986 sur la liste Alternative socialiste verte. Prix Schiller (1976 et 1986), prix des écrivains vaudois (1992).

Sources et bibliographie

  • L'Hebdo, 6, 1982
  • Plans-fixes, [vidéo], 1992
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 24.10.1925 ✝︎ 9.10.2012
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature