de fr it

LouisCourthion

2.2.1858 au Châble (comm. Bagnes), 16.11.1922 à Genève, cath., de Bagnes. Fils d'Etienne Joseph, négociant, et de Marie Marguerite Brouchoud. 1898 Elisa Louise Joséphine Bocquet. Emigré en France à 17 ans, C. exerce plusieurs métiers avant de débuter dans le journalisme à Paris en 1889. Sa carrière se poursuit en Belgique puis à Genève, où il s'établit en 1893. Cet autodidacte anticlérical, inscrit dans la mouvance radicale, collabore dès lors à un grand nombre de journaux. Fondateur du Valais romand (1896), il est l'un des artisans de la "découverte" de son canton d'origine grâce à des essais (Esquisse historique de la vallée de Bagnes, 1894; Le Peuple du Valais, 1903), des récits (Scènes valaisannes, 1900; Le Jeune-Suisse, 1911), des recueils de nature ethnographique (Les Veillées des mayens, 1896; Contes valaisans, 1904). Il est aussi l'auteur d'un "roman genevois", Le Faubourg (1920).

Sources et bibliographie

  • Le Peuple du Valais, 1979, 243-256 (rééd.; postface d'A. Guex)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 2.2.1858 ✝︎ 16.11.1922
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature