de fr it

BertilGalland

15.10.1931 à Leysin, prot., de Genève et Lausanne. Fils de René, médecin, et de Märtha Odencrantz, Suédoise. Neveu de Maurice (->). 1) Sylvie Sublet, psychologue, fille de Jean, architecte, 2) Betty Ayrton, née Holtmann. Licence en sciences politiques à Lausanne, études à Uppsala et Pérouse, formation de journaliste aux Etats-Unis en 1958-1959. Grand reporter (Moyen-Orient, URSS, Etats-Unis et Chine), journaliste à 24 Heures, puis à L'Hebdo, au Nouveau Quotidien et au Temps. Entre 1960 et 1984, G. a animé la littérature romande en étant responsable des Cahiers de la Renaissance vaudoise (1960-1971), avant de fonder sa propre maison d'édition (1971-1983). Il a dirigé la grande entreprise de l'Encyclopédie illustrée du Pays de Vaud (12 vol., 1970-1987), participé à la fondation de la revue Ecriture, de la collection CH, des films Plans-fixes et de la Collection Le savoir suisse. Il a publié notamment Les Yeux sur la Chine (1972), Le Nord en Hiver (1985), Princes des marges (1991) et Luisella (1999). Docteur honoris causa (Zurich, 1983) et prix Montaigne 1992 pour l'ensemble de ses activités.

Sources et bibliographie

  • Ecriture, 38, 1991, 267-274
  • Francillon, Littérature, 4, surtout 38-40, 257-258
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 15.10.1931

Suggestion de citation

Fornerod, Françoise: "Galland, Bertil", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 29.06.2007. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/016072/2007-06-29/, consulté le 02.12.2020.