de fr it

Ruppen

Col à 1003 m d'altitude, utilisé dès le Moyen Age surtout pour le trafic régional, reliant Altstätten (place de marché) dans le Rheintal à Trogen, puis Saint-Gall. Selon la tradition, Frédéric II aurait franchi le R. (Ruggebain) en 1212 pour se faire couronner roi des Romains. En 1495, un alpage fut installé dans la région du col. L'entretien du passage est mentionné pour la première fois en 1504, un chemin en 1590. Le chemin muletier fut remplacé en 1837-1838 par une route carrossable empruntant le tracé actuel, financée en bonne partie par une société anonyme. Sur le territoire d'Appenzell Rhodes-Extérieures, elle eut de 1839 à 1848 le statut de route cantonale à péage, tandis que le canton de Saint-Gall ne reconnut son tronçon comme route cantonale qu'en 1899. De mai 1842 aux années 1860, le col fut emprunté quotidiennement par la diligence postale Saint-Gall-Feldkirch. Par la suite, l'importance du R. ne dépassa plus le niveau régional.

Sources et bibliographie

  • W. Schläpfer, Wirtschaftsgeschichte des Kantons Appenzell Ausserrhoden bis 1939, 1984, 217-224, 347
  • W. Kuster et al., Aus der Geschichte von Stadt und Gemeinde Altstätten, 1998, 90, 132-138
Indexation thématique
Transports / Col