de fr it

Fürstenstein

Château fort construit lors des grands défrichements sur une étroite arête rocheuse située sur la pente nord du Blauenberg (ou Blauen), comm. Ettingen BL. La date exacte de fondation est inconnue. Probablement édifié par le prince-évêque de Bâle, F. est mentionné pour la première fois en 1302 comme fief épiscopal tenu par les seigneurs de Rotberg. En 1308, durant les conflits armés entre les partisans de l'évêque et ceux des Habsbourg, Albert Ier assiégea la place. A la nouvelle de son assassinat près de Windisch, alors que la situation était critique pour F., l'ennemi leva le siège. En revanche, durant la guerre privée entre la ville de Bâle et Rudolf von Neuenstein, les Bâlois conquirent et détruisirent non seulement les châteaux de ce dernier, mais également F. (1412), alors aux mains de Hans Ludmann von Rotberg. Les forteresses furent démantelées et les murs arasés au niveau du rocher sur l'un des côtés. F. ne fut pas reconstruit; les biens restèrent fief épiscopal jusqu'à la vente de la seigneurie Rotberg à Soleure en 1515. Il ne reste que de maigres vestiges de ce vaste édifice.

Sources et bibliographie

  • W. Meyer, Burgen von A bis Z, 1981