de fr it

WernerRenfer

16.6.1898 à Corgémont, 27.3.1936 à Saint-Imier, prot., de Lengnau (BE). Fils d'Alexandre, paysan, et de Bertha Widmer. Germaine Berthoud. Etudes d'ingénieur agronome à l'Ecole polytechnique de Zurich. Poussé par le besoin d'écrire et après une fugue à Paris avec sa future épouse, R. s'établit à Saint-Imier et devint le rédacteur du journal local Le Jura bernois (1925-1936). Dans une région alors presque fermée aux arts et lettres, il tenta, avec le soutien de son ami le peintre Albert Schnyder, d'animer quelque peu la vie culturelle de la vallée, mais sans réussir à secouer la pesante solitude à laquelle l'artiste de l'époque était confronté. Il eut la consolation de pouvoir publier en 1933, avant de disparaître, les trois livres auxquels il tenait le plus: Hannebarde (roman), La tentation de l'aventure (nouvelles) et le recueil La beauté du monde, où sa poésie, provinciale par les thèmes, se teinte d'un surréalisme original pratiqué à la lumière d'Apollinaire et de la revue Minotaure.

Sources et bibliographie

  • P.-O. Walzer, éd., Œuvres, 3 vol., 1958
  • Fonds, BiCJ
  • P.-O. Walzer, Visage et vertus du poète jurassien Werner Renfer, 1954
  • Francillon, Littérature, 2, 365-368, 393-396
  • B. Traber, Das Abenteuer Provinz, 1999
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 16.6.1898 ✝︎ 27.3.1936
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature