de fr it

NoëlleRoger

La romancière vers 1920, photographie anonyme (Bibliothèque nationale suisse, Cabinet des estampes).
La romancière vers 1920, photographie anonyme (Bibliothèque nationale suisse, Cabinet des estampes).

25.9.1874 (Hélène Dufour) à Genève, 14.10.1953 à Genève. Fille de Théophile Dufour. Eugène Pittard. Apprentissage d'infirmière à Londres, ville qui est au cœur des nouvelles de R. Le sculpteur de Christs (1902) et du roman Docteur Germaine (1904). Au centre des récits de la première époque (1896-1918) se trouvent l'enfant, sa fragilité et sa souffrance. Dans Les carnets d'une infirmière (1915), R. reproduit les notes d'une amie défunte, infirmière de guerre en France. Hantée par la catastrophe de 1914-1918, elle écrit des romans d'anticipation: Le nouveau Déluge (1922), La vallée perdue (1939). Elle est aussi l'auteur d'études historiques ou biographiques comme Jean-Jacques ou le promeneur solitaire (1933).

Sources et bibliographie

  • A. Nicollier, H.-C. Dahlem, Dict. des écrivains suisses d'expression française, 1994, 761-763
  • Francillon, Littérature, 2, 417-419
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Hélène Dufour (nom de naissance)
Hélène Pittard (nom de mariage)
Dates biographiques ∗︎ 25.9.1874 ✝︎ 14.10.1953
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature