de fr it

PaulSeippel

24.4.1858 à Gingins, 13.3.1926 à Chêne-Bourg, prot., de Genève et Gingins. Fils de Jean, instituteur, et de Louise Secretan. 1897 Sophie Bovet, fille de Louis. Etudes de littérature et de droit à Genève, Leipzig, Berlin et Paris. Journaliste, dès 1884 rédacteur au Journal de Genève. Tour du monde en 1895. De 1898 à sa mort, S. occupa la chaire de langue et littérature françaises à l'EPF de Zurich, tout en poursuivant son activité journalistique. Il fut un médiateur entre les cultures allemande et française, et entre la Suisse alémanique et la Suisse romande, particulièrement pendant la Première Guerre mondiale. Partisan de l'adhésion de la Suisse à la SdN, il attaqua le général Wille dans la National-Zeitung (1920). Ami de Romain Rolland. Auteur de nombreux ouvrages, dont Les Deux Frances et leurs origines historiques (1905). Président de la Société suisse des écrivains (1915-1919). Doctorat honoris causa de l'université de Genève.

Sources et bibliographie

  • ETH-BIB
  • Fonds, ALS
  • A. Berchtold, La Suisse romande au cap du XXe s., 21966, 234-239
  • H. Marti, Paul Seippel, 1858-1926, 1973
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 24.4.1858 ✝︎ 13.3.1926

Suggestion de citation

Francillon, Roger: "Seippel, Paul", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 19.04.2013. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/016169/2013-04-19/, consulté le 07.12.2021.