de fr it

GilbertTrolliet

13.6.1907 à Chiètres, 24.2.1980 à Châlon-sur-Saône (Bourgogne), prot., de Seigneux (auj. comm. Valbroye). Fils de Daniel, industriel, et d'Alice Clottu. 1963 Nicole Pauli, fille d'André Alexandre. Etudes de lettres à Genève et Neuchâtel, séjour à Paris (1932-1938). T. vit à Genève (1938-1978), où il est fonctionnaire international. Avec Jean Descoullayes, il fonde la revue Présence" (1932-1936), qui accueille des écrivains diversement engagés, tels Denis de Rougemont, Albert Béguin ou Edmond Gilliard. Il collabore à nombre de revues, dont Traits (1940-1945). Poète proche des surréalistes, T. compose d'amples poèmes d'un lyrisme lié aux mystères et aux correspondances, riche d'images: Itinéraire de la mort (1932) ou La colline (1955), pour lequel il reçoit le prix Guillaume Apollinaire. Il évolue vers une décantation des formes poétiques, dont témoigne Laconiques (1966). Une anthologie, Le fleuve et l'être (1968), rassemble son œuvre de 1930 à 1960.

Sources et bibliographie

  • Fonds, CRLR
  • Francillon, Littérature, 2, 356-357
  • M. Jarrety, dir., Dict. de poésie de Baudelaire à nos jours, 2001, 789
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 13.6.1907 ✝︎ 24.2.1980
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature