de fr it

Béat-PhilippeVicat

Page de titre du premier tome de son Traité du droit naturel [...], édité après sa mort en 1777 par la Société typographique de Lausanne et la Société littéraire et typographique d'Yverdon (Bibliothèque cantonale et universitaire Lausanne).
Page de titre du premier tome de son Traité du droit naturel [...], édité après sa mort en 1777 par la Société typographique de Lausanne et la Société littéraire et typographique d'Yverdon (Bibliothèque cantonale et universitaire Lausanne).

6.11.1715 à Aigle, 25.9.1770 à Lausanne, prot., d'Aigle. Fils de Jean, notaire et receveur, d'une famille dauphinoise du Refuge, et de Jeanne Catherine Römerstal. 1741 Catherine Elisabeth Curtat, auteur d'études sur les abeilles, fille de Jean-Pierre, notaire et lieutenant de Montheron. V. étudia le droit à Bâle dès 1735, où il obtint son doctorat avec une thèse sur la profession d'avocat (Dissertatio juridica inauguralis de postulando, seu de advocatis, 1737). Il succéda sur concours à Charles Guillaume Loys de Bochat comme professeur de droit à l'académie de Lausanne (1741-1770, recteur 1746-1749, 1762-1765) et fut longtemps bibliothécaire de la bibliothèque académique (1749-1762), dont il dressa le catalogue en 1764. Egalement compétent en droit naturel, en droit romain et en droit local (Praelectio de successione testamentaria ex iure naturali, civili et statutario bernensi, 1748, leçon prononcée comme candidat à une chaire à Berne), il a laissé un volumineux Traité du droit naturel [...] (posthume, 1777). Il compila et édita de grands romanistes modernes (le Commentarius in IV. libros Institutionum juris civilis divi Justiniani de Johann Harpprecht, 1748; les Opera omnia de Cornelius van Bynkershoek, 1761). On lui doit un Vocabularium juris utriusque (1759), des études de droit comparé et de droit féodal, ainsi qu'une traduction française (Les libertés de l'Eglise helvétique, 1770) du De Helvetiorum juribus circa sacra de Joseph Anton Felix von Balthasar (1768). Ses Principes du droit féodal et emphytéotique à l'usage du Pays de Vaud sont restés manuscrits (Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne).

Sources et bibliographie

  • Ph. Meylan, Jean Barbeyrac (1674-1744) et les débuts de l'enseignement du droit dans l'ancienne Académie de Lausanne, 1937
  • A. Dufour, Le mariage dans l'Ecole romande du droit naturel au XVIIIe s., 1976, 33-34, 99-108
  • J.-F. Poudret et al., L'enseignement du droit à l'Académie de Lausanne aux XVIIIe et XIXe s., 1987, 39-40, 42-45
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 6.11.1715 ✝︎ 25.9.1770