de fr it

PaulRambert

14.7.1866 à Zurich, 22.9.1932 à Lausanne, prot., du Châtelard (auj. comm. Montreux), Noville et Rennaz. Fils d'Eugène (->). 1909 Marie Piccard, fille de Jules Piccard. Beau-frère d'Auguste Piccard et de Jean Piccard. Maturité classique à Lausanne (1885), études de droit à l'université de Lausanne interrompues en 1889 pour publier les œuvres complètes de son père, doctorat (1896), brevet vaudois d'avocat (1898). Employé à la légation suisse à Paris (1890). Libéral. R. ouvrit une étude d'avocat en 1898 et suivit une double carrière de magistrat et de professeur. Président du tribunal de district de Lausanne (1898-1905), juge suppléant au tribunal cantonal de Lausanne (1906-1919), juge fédéral à la deuxième section de droit civil (1919-1932). Professeur extraordinaire à l'université de Lausanne (droit civil vaudois et procédure civile, 1905-1912; droit civil suisse, 1908-1912), professeur ordinaire (droit civil suisse et procédure civile, 1912-1919), doyen de la faculté de droit (1908-1911). R. collabora activement à divers projets de lois consécutifs à l'adoption en 1907 du Code civil suisse (1909-1911) et fut membre de la Commission législative fédérale pour la révision de la loi sur l'expropriation pour cause d'intérêt public (1917). Il siégea au bureau central de l'Œuvre universitaire des étudiants prisonniers de guerre et au comité de la Société suisse des juristes. Il fut aussi président du Bureau de l'assemblée des actionnaires de la Banque cantonale vaudoise (dès 1912) et rédacteur au Journal des tribunaux (dès 1917). Les arrêts de ce juriste éminent et les considérants qui les accompagnent sont réputés être des modèles de jurisprudence et d'équité. Zofingien.

Sources et bibliographie

  • Dossier ATS, ACV
  • Professeurs Lausanne, 1033-1034
Liens
Notices d'autorité
GND