de fr it

Jacques-FrançoisBoyve

Portrait de l'avocat vers 1742 par J. P. Henchoz (Bibliothèque publique et universitaire de Neuchâtel).
Portrait de l'avocat vers 1742 par J. P. Henchoz (Bibliothèque publique et universitaire de Neuchâtel).

5.8.1692 à Neuchâtel, fin décembre 1771 à Neuchâtel, 2.1.1772, prot., de Neuchâtel et Valangin. Fils d'Abram (1660-1699), notaire, maire de Bevaix, et de Marguerite Chaillet. 1714 Anne-Marie Legoux, fille de Samuel, pasteur de La Sagne. Avocat, B. plaida en 1725 pour le Grand Conseil de la ville de Neuchâtel. Il s'installa à Berne où il vécut jusqu'en 1754 en étant avocat à la Chambre suprême des appellations romandes. Maire de Bevaix de 1755 à 1770. Jurisconsulte réputé, B. publia plusieurs ouvrages, le plus important étant en 1756 les Remarques sur les loix et statuts du Pays de Vaud. Son Coutumier de Neuchâtel présenté en 1744 au Conseil d'Etat ne fut pas publié. Au-delà du praticien, on doit reconnaître en B. un des grands commentateurs coutumiers de son époque, qui s'efforcent de comparer les coutumes entre elles et avec le droit romain pour en dégager des règles générales. B. projeta une généalogie de sa famille, travailla les manuscrits de son oncle Jonas (->), qui seront repris par son fils Jérôme-Emmanuel (->).

Sources et bibliographie

  • Définitions ou Explications des termes du Droit consacrés à la pratique judiciaire du païs de Vaud, 1750
  • Examen d'un candidat à la charge de justicier de Neuchâtel et Valangin, 1757
  • Fonds Boyve, AEN
  • F.-A.-M. Jeanneret, J.-H. Bonhôte, Biogr. neuchâteloise, 1, 1863, 94-96
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 5.8.1692 ✝︎ fin décembre 1771

Suggestion de citation

Hubler, Lucienne: "Boyve, Jacques-François", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 15.04.2019. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/016272/2019-04-15/, consulté le 01.12.2021.