de fr it

HermannBobst

Portrait anonyme, 1929 (Archives sociales suisses, Zurich, F Fa-0010-44).
Portrait anonyme, 1929 (Archives sociales suisses, Zurich, F Fa-0010-44).

31.1.1886 à Sissach, 6.4.1961 à Birrwil, prot., plus tard sans confession, de Mümliswil-Ramiswil. Fils de Hermann, fabricant de chaises et passementier à domicile. Helena Wahli, de Bolligen. Apprentissage de typographe. Entré au PS et au syndicat en 1903. Secrétaire de l'Association du personnel auxiliaire de la papeterie et des arts graphiques en 1913. Durant la Première Guerre mondiale, B. fut l'un des chefs de l'aile gauche du parti à Zurich. Il rejoignit les "vieux communistes" en 1919 et participa en 1921 à la fondation du parti communiste. Rédacteur au Vorwärts de Bâle (1921) et au Kämpfer de Zurich (1922). Membre de la centrale et du comité central du PC (1922-1930). Député au Grand Conseil zurichois (1923-1932). Conseiller communal (législatif) de Zurich (1925-1931). En 1930, la Fédération des travailleurs du vêtement et du cuir le choisit comme secrétaire, ce qui valut à celle-ci d'être exclue de l'USS. B. fut exclu du PC en 1932 pour avoir critiqué la grève de Brüttisellen. Réadmis la même année au PS, il en fut chassé à la fin de 1934 comme l'un des meneurs de l'aile gauche du parti à Zurich. Après la Deuxième Guerre mondiale, B. adhéra à diverses organisations trotskistes (Action prolétarienne en 1947, Union socialiste des travailleurs en 1953). Ayant cessé ses activités rédactionnelles, il travailla notamment comme représentant et employé auxiliaire.

Sources et bibliographie

  • B. Studer, Un parti sous influence, 1994, 624
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 31.1.1886 ✝︎ 6.4.1961