de fr it

Vallée d'Aulps

Haute vallée de la Dranse de Morzine (Haute-Savoie, F), A. fut le siège de l'abbaye Notre-Dame-d'A., fondée à Saint-Jean-d'A. en 1090 par des religieux de l'abbaye bénédictine de Molesmes (Côte d'Or, F). En 1120, le second abbé, futur saint Guérin et évêque de Sion, obtint du pape que l'abbaye fût affranchie de la juridiction de l'évêque de Genève et de la maison mère et, en 1134, il l'unit à l'ordre de Cîteaux. En 1536, devant la menace de l'invasion des troupes bernoises, l'abbaye sollicita, en même temps que l'abbaye d'Abondance, la protection du Valais et, le 25 février, ses représentants procédèrent à l'acte de dédition spontanée. La Diète valaisanne de mai 1538 divisa le gouvernement d'Evian, auquel avait été rattachée la vallée d'A., pour constituer un gouvernement autonome et reconnut officiellement les franchises de l'abbaye. Elle nomma seize gouverneurs entre 1538 et 1569, dont tous, sauf le dernier, entrèrent en fonction. En 1539, les Valaisans eurent quelques difficultés avec les habitants et communiers de Saint-Jean-d'A. Par contre, les relations avec les religieux furent bonnes: opposés à la non-résidence des bénéficiers, ils soutinrent ceux-ci dans leur choix d'un conventuel pour diriger l'abbaye, refusant de reconnaître l'abbé commendataire nommé par Rome. L'épreuve de force contre le pape et le roi de France dura pendant presque toute la période d'occupation valaisanne de la vallée et vit la défaite du Valais et des religieux: en 1555, le cardinal Jean du Bellay, abbé commendataire soutenu par la France, était nommé abbé. En mars 1569, le gouvernement et l'abbaye furent rendus au duc de Savoie. Les armées de la Révolution française supprimèrent le monastère en 1792. Les reliques de saint Guérin, qui reposent depuis 1804 dans l'église de Saint-Jean-d'A., furent à l'origine d'un pèlerinage au départ du val d'Illiez qui s'est perpétué jusqu'au dernier tiers du XXe s.

Sources et bibliographie

  • A. Donnet, «L'occupation du Chablais oriental par les Valaisans (1536-1569)», in Vallesia, 15, 1960, 155-177
  • H. Baud, J.Y. Mariotte, Le Chablais, 1980 (reprint 1994)
  • HS, III/3