de fr it

Guilde

Attestées dès le VIIIe s. en Allemagne du Nord, en France et en Angleterre, les guildes étaient à l'origine des collectivités de type corporatif qui, comme les confréries apparues dans le Saint Empire au XIIIe s., poursuivaient des buts religieux. En Allemagne du Nord, ce mot finit par désigner des corporations de métiers: guildes de marchands dans les villes hanséatiques dès le XIIIe s., guildes d'artisans dès le XVIIe s. (en concurrence avec les termes de Zunft et d'Innung); en revanche, il n'apparaît pas dans les sources en Suisse, où étaient usuels en ce sens les termes de maîtrise, de Bruderschaft (confrérie), Zunft (corporation) et Gesellschaft (société).

Sources et bibliographie

  • HRG, 1, 1687-1692
  • LexMA, 4, 1452-1453

Suggestion de citation

Dubler, Anne-Marie: "Guilde", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 12.12.2006, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/016409/2006-12-12/, consulté le 04.12.2020.