de fr it

Swissmem

Affiche de présentation de la société, réalisée par Karl Bickel, vers 1925 (Museum für Gestaltung Zürich, Plakatsammlung, Zürcher Hochschule der Künste).
Affiche de présentation de la société, réalisée par Karl Bickel, vers 1925 (Museum für Gestaltung Zürich, Plakatsammlung, Zürcher Hochschule der Künste).

La Société suisse des constructeurs de machines (VSM, pour Verein Schweizerischer Maschinen-Industrieller) fut fondée en 1883 par quarante-sept entreprises de la branche. La politique douanière et commerciale était alors au centre de ses préoccupations, en particulier la suppression des barrières douanières. Les tensions sociales grandissantes amenèrent ses membres à créer en 1905 l'Association patronale suisse de l'industrie des machines (ASM). Dès lors, le VSM se concentra sur le volet économique, tandis que l'ASM se chargeait du volet social et patronal. La croissance rapide de la branche incita le VSM à étendre son champ d'activité. La garantie du risque à l'exportation, introduite en 1934, fut pour lui un enjeu majeur. L'ASM, de son côté, devint le précurseur de la forme suisse du partenariat social, en 1937, en signant avec les syndicats l'accord dit de la paix du travail dans l'industrie des machines. Dès 1999, le VSM et l'ASM apparaissent sous le nom Swissmem, qui devint la nouvelle raison sociale du VSM en 2007. L'ASM subsiste seulement comme dépositaire de la convention collective de travail. L'industrie MEM (machines, équipements électriques et métaux) est le plus grand employeur de la branche industrielle en Suisse. Ne s'estimant plus représenté convenablement par l'association faîtière economiesuisse, Swissmem démissionna en 2006, puis se ravisa. En 2012, Swissmem comptait 988 entreprises.

Sources et bibliographie

  • NZZ, 16.8.1983 (suppl., 100 Jahre VSM)
  • P. Farago, H. Kriesi, éd., Wirtschaftsverbände in der Schweiz, 1986
  • La Société suisse des constructeurs de machines se présente, 1987
En bref
Contexte Association patronale suisse de l'industrie des machines (ASM), Société suisse des constructeurs de machines (VSM)