de fr it

Syndicat du livre et du papier (SLP)

Syndicat issu de la fusion en 1980 de la Fédération suisse des typographes (FST, née en 1858) et de la Fédération suisse des ouvriers relieurs et cartonniers (1898) et qui fut absorbé à la fin de 1998 dans le nouveau syndicat des médias Comedia. La FST est la plus ancienne organisation syndicale suisse. Elle n'accueillit pendant longtemps que des ouvriers qualifiés (typographes et imprimeurs). Son action se limita d'abord à la Suisse alémanique, car il existait d'autres organisations en Suisse romande (1873-1917) et au Tessin (1898-1910). Comme elle refusait d'accueillir les femmes et les ouvriers non qualifiés, ceux-ci créèrent en 1902 une association (Verband der Papier- und graphischen Hilfsarbeiter), qui ne se développa guère et fut répartie en 1926 entre la Fédération suisse des typographes (qui s'ouvrit alors aux femmes), celle des relieurs et la Fédération du personnel du textile, de la chimie et du papier. L'Union suisse des lithographes, créée en 1888, voulut monopoliser la représentation des imprimeurs offset, mais elle n'y réussit que brièvement et fut contrainte, après de violents conflits dans les années 1920, de partager son domaine avec la FST. Les quatre associations graphiques adhérèrent à l'Union syndicale suisse, mais les égoïsmes professionnels les empêchèrent longtemps de fusionner. Jusqu'à la Première Guerre mondiale, les typographes syndiqués furent à la fois des gens prompts à se mettre en grève et des pionniers des conventions de travail. Après avoir conclu des conventions collectives locales dès les années 1850, ils furent les premiers à obtenir des accords quasi nationaux (linotypistes en 1906, typographes en 1907). La coopération établie depuis lors n'a que rarement été troublée par des grèves importantes comme celles de 1918, 1922, 1980 et 1994. Grâce à une bonne organisation, les professionnels qualifiés de l'industrie graphique ont bénéficié pendant longtemps de conditions de travail exemplaires. Cependant, la mutation technologique amenée par la photocomposition déprécia rapidement les anciennes qualifications, surtout dans les années 1970. La position de ceux qui les détenaient s'affaiblit face aux chefs d'entreprise comme face aux moins qualifiés, engendrant dans les années 1980 d'âpres luttes d'orientation au sein du Syndicat du livre et du papier. Les frontières professionnelles disparurent, si bien que la FST, l'Union suisse des lithographes et d'autres organisations finirent par s'unir en 1998 dans le syndicat Comedia. Depuis le 1er janvier 2011, ce dernier forme avec le Syndicat de la communication le nouveau syndicat de la communication et des médias Syndicom.

Sources et bibliographie

  • E. Leuenberger, B. Weber, 1858-1958: un siècle d'activité syndicale de la Fédération suisse des typographes, 1958
  • 1889-1964: 75 Jahre Schweizerischer Buchbinder- und Kartonager-Verband, 1964
  • Gruner, Arbeiterschaft, 2
En bref
Variante(s)
SLP
Contexte Comedia, Fédération suisse des typographes (FST)

Suggestion de citation

Degen, Bernard: "Syndicat du livre et du papier (SLP)", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 12.11.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/016494/2012-11-12/, consulté le 26.10.2020.