de fr it

Amies de la jeune fille (AJF)

Compagna

Logo des Amies de la jeune fille pour l'Aide en gare, réalisé dans les années 1950 (Compagna, section Zurich).
Logo des Amies de la jeune fille pour l'Aide en gare, réalisé dans les années 1950 (Compagna, section Zurich). […]

L'Union internationale des Amies de la jeune fille (AJF) fut fondée en 1877, avec siège à Neuchâtel, sous la présidence de Marie Humbert-Droz, à la suite du premier congrès abolitionniste international tenu à Genève (abolitionnisme). La section suisse, créée en 1886, se consacra à la prévention de la prostitution. Les AJF assistaient les jeunes filles arrivant en ville à la recherche d'un emploi et leur offraient un logement avantageux dans des foyers appelés «maisons Martha». Après 1945, elles se concentrèrent sur le placement de jeunes filles au pair. Enfin, s'adaptant à leur époque, elles offrirent dans les gares soutien et information aux personnes étrangères, âgées ou désorientées (SOS Aide en Gare). Renommée Compagna en 1999, la section suisse de l'AJF transféra la même année son siège à Lucerne.

Sources et bibliographie

  • Mesmer, Beatrix: Ausgeklammert ― Eingeklammert. Frauen und Frauenorganisationen in der Schweiz des 19. Jahrhunderts, 1988.
  • Giger-Steiner, Annemarie: Hundert Jahre Freundinnen junger Mädchen Aargau (FJM), 1889-1989, 1989.
  • Gosteli, Marthe (éd.): Histoire oubliée. Chronique illustrée du mouvement féministe 1914-1963, 2 vol., 2000.
  • Hürlimann, Esther; Largiadèr, Ursina; Schoeck, Luzia: Das Fräulein vom Bahnhof. Der Verein Freundinnen junger Mädchen in der Schweiz, 2021.
Liens

Suggestion de citation

Elisabeth Joris: "Amies de la jeune fille (AJF)", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 09.06.2022, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/016501/2022-06-09/, consulté le 15.08.2022.