de fr it

Auberges de jeunesse

Les auberges de jeunesse sont nées en Allemagne au début du XXe s. pour répondre au désir des Wandervögel de passer la nuit à peu de frais et en sécurité lors de leurs excursions. Aux raisons financières s'ajoutait l'envie d'échapper, au moins durant les loisirs, entre gens du même âge, à l'étroitesse du milieu bourgeois. La première auberge s'ouvrit en 1909 au château d'Altena dans le Sauerland (Rhénanie-Westphalie, D). En Suisse se créa en 1924 une coopérative (association dès 1947) zurichoise pour les auberges de jeunesse; son comité se composait de représentants d'organisations comme le Wandervogel, les éclaireurs du Freischar, Pro Juventute ou les Jeunes abstinents. La première liste des établissements, parue en 1924, présentait douze auberges (avec cuisine communautaire et salle de séjour), et quatre refuges au confort sommaire (on dormait sur la paille ou sur un matelas). Leur nombre passa ensuite rapidement de vingt-six (automne 1924) à cinquante-trois (1925). Le premier établissement appartenant au mouvement fut inauguré en 1931 à Beinwil am See, le deuxième en 1932 à Valbella (comm. Vaz/Obervaz). Les années suivantes virent la création dans toute la Suisse de nombreuses associations ad hoc. A la fin des années 1930, la Fédération suisse des auberges de la jeunesse, organisation faîtière fondée en 1927, gérait 208 auberges, nombre le plus élevé jamais atteint. Le prix d'une nuitée variait entre 20 ct. et 1 fr. 50 et il n'était pas nécessaire d'être membre de la Fédération ou d'avoir un âge déterminé. Pour éviter que les touristes étrangers ne les accaparent, la moitié des lits était réservée aux hôtes helvétiques. La Fédération, devenue Association des auberges de jeunesse suisses (AJS) en 1992, dont le bureau se trouve à Zurich, compte 58 auberges affiliées et 95 236 membres (2008). 55% des 986 471 nuitées enregistrées en 2008 étaient le fait des hôtes suisses, dont 48% à titre individuel, 18% en groupes, 14% dans le cadre scolaire et 20% en famille. Les logements sont propriété de la Fondation suisse pour le tourisme social, créée en 1973, qui collabore étroitement avec l'Association.

Sources et bibliographie

  • Rapports annuels de l'AJS
  • A. Grassl, G. Heath, The Magic Triangle, 1982, 30-33
  • Schweizer Jugendherbergen, 2006