de fr it

Iles duPacifique

Les premiers contacts de la Suisse avec les îles de la Mélanésie, de la Micronésie et de la Polynésie remontent à la fin du XIXe-début du XXe s. Ils sont noués par des explorateurs, des instituteurs (Lina Bögli), des missionnaires, des planteurs et des hommes d'affaires (souvent au service de sociétés allemandes, anglaises ou australiennes). Des ethnologues y travaillent également, notamment Felix Speiser, qui ramène à Bâle une collection importante d'objets récoltés à Vanuatu de 1910 à 1923. Plusieurs recherches scientifiques sont menées au cours du XXe s., dont celles de Fritz Morgenthaler, pionnier de l'ethnopsychanalyse, en Papouasie-Nouvelle Guinée. En vertu du principe de l'universalité des relations extérieures de la Suisse, le Conseil fédéral décide de reconnaître l'indépendance des Etats (parfois minuscules) de cette région: Samoa (1962), Nauru (1969), Fidji (1971), Tonga (1971), Papouasie-Nouvelle Guinée (1975), îles Salomon (1978), Tuvalu (1978), Kiribati (1979), Vanuatu (1980). La République des Palaos, les Etats fédérés de Micronésie et la République des îles Marshall sont reconnus quelques décennies plus tard; les relations diplomatiques datent de 2001-2003. En 2007, environ 220 Suisses vivaient dans ces îles de l'Océanie (plus de la moitié en Papouasie-Nouvelle Guinée). La plupart sont des missionnaires (sœurs du couvent de Baldegg, présentes en Papouasie-Nouvelle Guinée dès 1969, et membres de l'Assemblée évangélique des frères d'Herbligen) et sont inscrits dans les postes diplomatiques de Canberra, de Sydney ou de Wellington. Les relations avec Palaos et les Etats fédérés de Micronésie sont par contre entretenues par l'ambassade suisse à Manille. Les échanges commerciaux restent insignifiants, voire inexistants; en 2007, seules les exportations vers la Papouasie-Nouvelle Guinée (5,3 millions de francs), les îles Marshall (2,3 millions) et Fidji (2 millions) ont dépassé le million de francs. La Confédération accorde des avantages douaniers à ces pays et des actions d'aide au développement sont organisées ponctuellement.

Sources et bibliographie

  • Documentation du DFAE