de fr it

JakobEugster

12.2.1882 à Reute (AR), 23.9.1967 à Zollikon, d'Oberegg. Fils de Johann Jakob, juge. Célibataire. Etudes de médecine vétérinaire (doctorat) et de droit à Zurich (doctorat en 1913). Ouverture d'une étude d'avocat à Zurich en 1925. Procureur du canton de Zurich (1927-1947). Chef intérimaire de la division de la justice militaire au Département militaire fédéral (1919-1921), responsable de deux tribunaux de division (1921-1935, (colonel en 1932), juge au tribunal militaire de cassation (1938-1940), auditeur en chef et chef de la justice militaire (1941-1951, brigadier en 1941). Autorité de réputation internationale dans le domaine de la justice militaire. Cofondateur de la Société suisse de droit pénal (président de 1945 à 1947), E. influença le développement de la justice pénale en Suisse après l'entrée en vigueur du Code pénal en 1942. Député au Grand Conseil zurichois (1929-1943, président en 1938-1939, président du groupe radical), il marqua de son empreinte la législation judiciaire du canton.

Sources et bibliographie

  • Revue suisse de jurisprudence, 21, 1967, 331-332
  • Bonjour, Neutralität, 4
  • E. Wetter, E. von Orelli, Wer ist wer im Militär?, 1986, 51
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 12.2.1882 ✝︎ 23.9.1967