de fr it

Saxonchâtellenie

La châtellenie de S.-Sembrancher fut établie en 1263 par Pierre II de Savoie lorsqu'il eut racheté les droits possédés par Rodolphe d'Ayent. Pour remplacer l'ancien château, Philippe Ier de Savoie fit bâtir dès 1279 une grande tour circulaire, demeure du châtelain. Cette charge fut d'abord inféodée aux milites de S. Après leur extinction au milieu du XIVe s., la Savoie choisit ses châtelains en dehors de la châtellenie qui n'eut jamais l'importance de ses voisines Conthey, Saillon ou Martigny, dotées de libertés et franchises. Lors de la conquête du Bas-Valais en 1475, le château fut incendié; la tour (dite d'Anselme) subsiste. La châtellenie releva dès lors du gouverneur haut-valaisan établi à Saint-Maurice. Les châtelains, nommés parmi les personnalités du lieu, remplirent la fonction de juge jusqu'à la fin de l'Ancien Régime (1798).

Sources et bibliographie

  • R. Hoppeler, Das Unter-Wallis und dessen Beziehungen zum Hochstift Sitten während des XIII. Jahrhunderts, 1897
  • J.-B. Bertrand, «Saxon», in Ann. val., 1922, 73-108
  • D. de Raemy, Châteaux, donjons et grandes tours dans les Etats de Savoie (1230-1330), 2004, 104-105

Suggestion de citation

Truffer, Bernard: "Saxon (châtellenie)", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 04.04.2013. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/016639/2013-04-04/, consulté le 26.09.2020.