de fr it

Karl Albrecht vonFrisching

29.10.1734 à Berne, 24.10.1801 à Berne, prot., de Berne. Fils de Vinzenz, officier et bailli. 1764 Margarethe Fischer, de Berne. Diplôme de l'école supérieure (académie) de Berne en 1749, voyages d'études. Entré au Grand Conseil de Berne en 1764, avoyer de Thoune en 1774, membre du Petit Conseil en 1780, banneret en 1782, trésorier du Pays allemand en 1786, F. ne fut pas élu avoyer en 1791, face au candidat soutenu par Niklaus Friedrich Steiger. Il s'opposa dès lors à la politique réactionnaire de Steiger. Sans être vraiment démocrate et ayant proposé en 1783 l'adoption de la particule pour tous les patriciens bernois, il devint le partisan de la France révolutionnaire et l'informateur dès 1792 de l'ambassadeur François de Barthélemy, à Baden. Organisateur et orateur de talent, il prit la tête du parti de la paix. Des négociations sur le retrait des Français hors du Pays de Vaud, engagées sous sa direction à Payerne avec le général Brune, échouèrent le 16 février 1798. Après l'abdication du patriciat, F. présida le gouvernement provisoire bernois (4 mars 1798). Membre de la Commission exécutive helvétique en 1800, puis du Conseil exécutif, dont il ne vit pas la fin.

Sources et bibliographie

  • G. Itten, Karl Albrecht Frisching 1734-1801, 1910
  • Feller, Bern, 4
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 29.10.1734 ✝︎ 24.10.1801