de fr it

Conradin vonMarmels

1448, 1518 de Marmorera et Coire. Fils de Hans, chevalier, et d'Ursula NN. 1) Anna von Villenbach née von Ems, 2) Barbara von Sax. Issu d'une famille de la noblesse ministériale indigène. Dit Stelzfuss (l'échassier), en raison de sa jambe de bois. En 1484, M. tenait en fief de l'évêque de Coire la régale des mines et de la chasse dans l'Oberhalbstein. Maréchal héréditaire de l'évêque de Coire ainsi que des abbayes de Pfäfers, Disentis et Monte Maria (1491), vidomne des biens épiscopaux au Septimer (hospice de Saint-Pierre), il possédait les droits et revenus du château fort et de la seigneurie de Marmels (Marmorera), d'un domaine à Alvaschein et de la maison du chapitre à Coire. La seigneurie de Rhäzüns, qu'il avait reçue en gage, lui permit d'accroître son influence dès 1483. Lors de la conquête de la Valteline (1486), il fut l'un des capitaines des troupes grisonnes et l'un des signataires du cessez-le-feu avec Milan. Balançant entre Milan et l'Autriche, qui tous deux lui versaient des pensions, il favorisa la seconde quand, à la suite d'un échange, la seigneurie de Rhäzüns revint à l'empereur Maximilien (1497). Il s'opposa ainsi en 1497-1498 aux alliances de la Ligue grise et de la Ligue des Dix-Juridictions avec les Confédérés. Néanmoins, il fut nommé commandant en chef des troupes grisonnes (8000 hommes) engagées dans la guerre de Souabe en 1499. Contre la volonté du Conseil de guerre, mais d'entente avec l'évêque de Coire, il commença à négocier un cessez-le-feu qui aurait entraîné la capitulation de la Ligue de la Maison-Dieu face à l'Autriche. Les Grisons flairèrent la trahison et M. fut temporairement incarcéré. Il perdit son rôle de chef politique et militaire, d'autres capitaines prenant le commandement à la bataille de Calven (1499), comme Benedikt Fontana, Hans Capol et les fils de M., Rudolf et Hans. Plus tard, il retrouva une réputation comme membre de tribunaux arbitraux et administrateur de la seigneurie de Rhäzüns.

Sources et bibliographie

  • A. von Castelmur, Conradin v. Marmels und seine Zeit, 1922
  • G. Simmen, Wappen zur Bündner Geschichte, 2004, 154-156
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1448 ✝︎ 1518