de fr it

AmbrosiMarti

Mentionné entre 1542 et 1574, prot., de Coire. Bailli (1542) et neuf fois bourgmestre de Coire (1552-1572). M. fut envoyé en mission à plusieurs reprises au nom des III Ligues, notamment auprès de l'empereur Ferdinand pour des questions de douane (1559) et à Einsiedeln comme médiateur entre Glaris et les cinq cantons de Suisse centrale (1560). Malgré ses origines modestes (petit épicier), M. réussit à faire fortune, surtout grâce aux pensions. Lors de l'incendie qui ravagea la ville de Coire en 1574, il perdit cinq de ses six maisons. M. fut un représentant typique de la joie de vivre de la Renaissance.

Sources et bibliographie

  • M. Bundi et al., Geschichte der Stadt Chur, 2, 1986, 269-273
Liens
Autres liens
e-LIR
En bref
Dates biographiques Première mention 1542 Dernière mention 1574