de fr it

AntonioMolina

Page extraite du recueil La Valteline, ou Mémoires, discours traités, et Actes des négociations sur le sujet des troubles et guerres survenues en la Valteline et au pays des Grisons, Recueil très utile et nécessaire en ce temps à tous bons patriotes, publié à Genève en 1631 (Bibliothèque nationale suisse).
Page extraite du recueil La Valteline, ou Mémoires, discours traités, et Actes des négociations sur le sujet des troubles et guerres survenues en la Valteline et au pays des Grisons, Recueil très utile et nécessaire en ce temps à tous bons patriotes, publié à Genève en 1631 (Bibliothèque nationale suisse). […]

après le 29.12.1650, cath., de Buseno. Fils d'Orazio, notaire, landamman de Calanca et podestat de Traona. 1616 Violanta von Salis, fille de Vespasian, seigneur d'Aspermont et vicaire (juge) en Valteline (1581). Par son mariage, M. devint propriétaire du château de Salenegg (comm. Maienfeld), qu'il rénova en 1646. En 1608, il appela les III Ligues à l'union (Treuherzige Vermahnung). Il séjourna à l'université de Paris (1609), puis devint podestat de Traona (1613-1615) et bailli de la seigneurie de Maienfeld (1631-1633 et 1641-1642). Secrétaire royal et interprète pour la France auprès des III Ligues (1614-1615, 1617-1618, 1624-1627 et 1629-1631). Avec l'ambassadeur de France Etienne Gueffier, M. s'opposa au renouvellement de l'alliance des III Ligues avec Venise et fut expulsé du pays en 1618 par le tribunal criminel de Thusis, avec Pompejus von Planta, Luzius de Mont et Giovanni Antonio Gioiero notamment. En 1622, M. prit part à la négociation du traité de Lindau. Les III Ligues l'envoyèrent à Paris pour amener Richelieu à modifier le traité de Monzon en 1627. L'année suivante, Louis XIII le fit chevalier, puis il fut délégué à Innsbruck pour le renouvellement de l'Union héréditaire (1629). Lieutenant-colonel, puis commandant du régiment Schauenstein au service de France, il combattit aux côtés du duc Henri de Rohan contre l'Autriche et l'Espagne. Par la suite cependant, il se tourna vers la politique austro-espagnole et fut envoyé en 1637 par les III Ligues auprès du marquis de Leganes à Milan, dans une conspiration contre Rohan. La même année, M. entra avec son régiment au service de Milan, puis participa aux négociations du premier capitulat de cette ville (1639).

Sources et bibliographie

  • La Valteline, ou Memoires, discours traictez […], 1631
  • J.J. Simonet, «Due Cavalieri della Calanca», in Raetica varia, 8, 1926, 45-80
  • R. Bornatico, «Antonio Molina e la sua opera», in QGI, 42, 1973, 135-144
Liens
Autres liens
e-LIR