de fr it

CharlesPaschal

19.3.1547 (Carlo Pasquali) à Cuneo (Piémont), 25.12.1625 à La Queute, près d'Abbeville (Picardie), prot., puis cath., Français en 1588. Fils de Bartolomeo. Marié. Elevé à Genève par son oncle Gian Luigi (bourgeois de Genève en 1555, brûlé à Rome en 1560). Immatriculé à l'académie de Genève en 1559 et 1563. A Cuneo en 1567, protégé de Marguerite de France, duchesse de Savoie. A sa mort en 1574, P. passa au service du roi de France Henri III. Conseiller, puis avocat général au parlement de Rouen (1592), conseiller d'Etat. Il fut ambassadeur d'Henri IV à Londres (1589), puis dans les Ligues rhétiques (1604-1614). Dans sa Legatio Rhaetica (1620, trad. all. 1781), P. décrivit l'opposition entre les partis français et espagnol. Il empêcha le renouvellement de l'alliance de 1603 entre les Grisons et Venise. Il composa aussi un poème sur les bains de Pfäfers. Après 1614, il retrouva le Conseil d'Etat, puis se retira dans sa seigneurie de La Queute. Membre de l'Académie du Palais sous Henri III, P. laissa une œuvre importante, dont un commentaire politique des Annales de Tacite (1581) et un traité d'art diplomatique (Legatus, 1598).

Sources et bibliographie

  • E. Rott, «Instruction et dépêches adressées par Henri IV à Charles Paschal, son ambassadeur aux Ligues grises, 1604-1610», in Revue d'hist. diplomatique, 7, 1893, 124-155, 251-296, 428-441
  • Livre du Recteur, 5, 90-91
  • M. Fumaroli, La diplomatie de l'esprit, 1994, 59-124
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF