de fr it

Petrus vonPontaningen

Mentionné pour la première fois le 11.11.1398, 17.12.1438 . Fils de Claus, chevalier. En 1398-1399, P. est attesté comme custode de Disentis, dont il sera l'abbé de 1402 à 1438. Il fit restaurer l'église Notre-Dame endommagée dans l'incendie du couvent de 1387 et la chapelle Sainte-Agathe. Il observait la spiritualité bénédictine dans la liturgie quotidienne. Hésitant lors du Grand Schisme d'Occident, il participa vraisemblablement au concile de Constance et fit confirmer les privilèges de l'abbaye par le pape Martin V en 1418. Il obtint en 1408 la reconnaissance des anciens droits du couvent par Robert de Bavière, roi des Romains, puis par l'empereur Sigismond en 1413 et 1433, qui le remercia sans doute ainsi de son hospitalité lors de ses campagnes italiennes.

En 1403, P. prit le parti de Schwytz dans les guerres d'Appenzell. D'entente avec la commune de Disentis, il négocia en 1406 avec Blenio le renouvellement de l'accord de transit de 1376. En 1407, il conclut avec Uri un traité de combourgeoisie, sans parvenir à assurer durablement à l'abbaye la possession d'Urseren. Il fut impliqué avec sa communauté dans les guerres privées des Rhäzüns (1412-1419). Il fut le premier signataire de l'acte de renouvellement et d'élargissement de la Ligue grise, à Trun en 1424. Dans l'esprit du mouvement communal de paix territoriale, il fut ensuite un bon médiateur, mais ne parvint pas à rester entièrement à l'écart des luttes pour le pouvoir politique. En 1425, des troupes de Disentis et de la Ligue grise vinrent renforcer une campagne des Confédérés dans le val d'Ossola. C'est pourquoi les cantons de la Suisse centrale obtinrent pour l'abbaye les privilèges douaniers (jusqu'à Milan) dont eux-mêmes bénéficiaient. Comme son prédécesseur Johannes von Ilanz, P. encouragea le développement communal et pratiqua une politique d'alliances qui le place parmi les abbés les plus importants de Disentis.

Sources et bibliographie

  • I. Müller, «Die Entstehung des Grauen Bundes 1367-1424», in RHS, 1941, 137-199
  • I. Müller, Geschichte der Abtei Disentis von den Anfängen bis zur Gegenwart, 1971, 53-56
  • HS, III/1, 496-497
Liens
Autres liens
e-LIR
En bref
Variante(s)
Petrus von Pultingen
Dates biographiques Première mention 11.11.1398 ✝︎ 17.12.1438