de fr it

Ulrich vonSchlandersberg

Mentionné pour la première fois en 1485 et pour la dernière en 1522. Ministérial de l'empereur Maximilien Ier en 1495, arbitre entre l'évêque de Coire et l'Autriche en 1496. De 1505 à 1522, Ulrich von Schlandersberg fut bailli autrichien, circonspect et apprécié, de Castels d'où il administrait les huit juridictions de Prättigau. Il détint en fief les bains de Fideris de 1508 à 1521. En 1522, il vendit le château fort et la seigneurie de Neu-Aspermont.

Sources et bibliographie

  • F. Hitz, Fürsten, Vögte und Gemeinden. Politische Kultur zwischen Habsburg und Graubünden im 15. bis 17. Jahrhundert, 2012
Liens
Autres liens
e-LIR
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques Première mention 1485 Dernière mention 1522
Indexation thématique
Politique / Société (1250-1800)

Suggestion de citation

Eugen Grimm, Paul: "Schlandersberg, Ulrich von", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 09.08.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/016969/2011-08-09/, consulté le 19.09.2020.