de fr it

HansSchuler

Mentionné dès 1498, de Davos. Fils de Nigg Heinz, dit Schuoler. Landamman de Davos en 1498 et donc de la Ligue des Dix-Juridictions, S. fut appelé aussi Hans Heinz der jung Schuoler. Le nom de S. semble issu de scolar (écolier, all. Schüler), comme dans le val Bregaglia, et s'être transformé en nom de famille. Bailli autrichien à Castels (1499-1505). Ministérial et militaire au service d'Autriche, il obligea la population de la Basse-Engadine à prêter serment à la maison des Habsbourg en romanche (mars 1499). S. fut soupçonné de trahison pour avoir voulu amener des troupes mercenaires autrichiennes dans les Grisons pendant la guerre de Souabe.

Sources et bibliographie

  • P. Gillardon, Geschichte des Zehngerichtenbundes, 1936, 76-78, 113-117, 360
Liens
Autres liens
e-LIR