de fr it

MartinTrepp

30.9.1732 à Fanas, 26.6.1804 à Splügen, prot., de Nufenen. Fils de Jacob, pasteur, et d'Ursula Rieder. 1) 1756 Maria Schwartz, veuve Huber, 2) 1797 NN Troll. Etudes de théologie à Coire et Bâle. Reçu dans le synode grison (1756), T. fut pasteur à Splügen (dès 1756). En 1765, il dut quitter le synode et son ministère pour avoir publié un pamphlet (Patriotisches Echo [...], 1764), dans lequel il s'en prenait au parti aristocratique d'Ulysses von Salis. Landamman du Rheinwald (1768-1769 et 1775-1777), plusieurs fois délégué à la Diète des Ligues grises, podestat de Morbegno (1769-1771) et commissaire de Chiavenna (1777-1779). En 1779, il devint propriétaire d'auberge et commerçant. Assesseur du synode (1790). Il fut impliqué en 1793 dans l'affaire de la capture des envoyés français près de Novate (Lombardie). Il dénonça des conseillers qui avaient accepté des pensions (1794). Sympathisant de la Révolution française, T. fut emprisonné en Autriche (1798-1801).

Sources et bibliographie

  • A. Rufer, «Ein Abenteurer aus dem 18. Jahrhundert», in Davoser Revue, 17, 1941/1942, 5-12, 27-34, 58-64, 79-85
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 30.9.1732 ✝︎ 26.6.1804