de fr it

JakobValär

1605, 13.1.1688, prot., de Fideris. 1) 1625 Catharina Sprecher, 2) 1679 Verena Buol. Sous-secrétaire (1626) et secrétaire (1633) de Davos, secrétaire de la Ligue des Dix-Juridictions (1651-1652), membre du consistoire et administrateur paroissial (1647), capitaine, landamman de Davos (1650-1651). Après avoir fait racheter les droits de la maison d'Autriche dans la Ligue des Dix-Juridictions, V. rédigea l'ordonnance pénale de Davos (1650), adoptée par la Ligue (1652). A l'origine de la branche des V. de Davos, il portait un titre de noblesse d'origine incertaine.

Sources et bibliographie

  • P. Walser, «Ein Davoser Landammann mit 583 Patenkindern», in Bündner Jahrbuch, 1972, 101-107
  • HbGR, 2, 41
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Färber, Silvio: "Valär, Jakob", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 29.06.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/017007/2012-06-29/, consulté le 07.03.2021.