de fr it

CarloPaldi

22.12.1794 à Mortara (Lombardie), cath., de Mortara. Fils de Michele, notaire, de Zeme Lomellina, et de Marianna Riccotti, de Mortara. Sergent dans la brigade piémontaise Saluces, P. se réfugia au Tessin après l'échec des mouvements révolutionnaires de 1821, auxquels la brigade avait pris part. Pendant quelques années, il travailla dans les premières écoles tessinoises d'enseignement mutuel de Chiasso, Bellinzone et Locarno (1825-1826). On lui doit la publication en 1826 d'un tableau analytique des écoles d'enseignement mutuel et d'un recueil de nouvelles morales pour ce genre d'écoles au Tessin. A la fin de 1830, P. fut inséré dans une liste de réfugiés italiens indésirables et expulsé du canton; dès lors, on perd sa trace.

Sources et bibliographie

  • G. Martinola, Gli esuli italiani nel Ticino, 1, 1980, 58-59, 283
  • G. Martinola, Un editore luganese del Risorgimento: Giuseppe Ruggia, 1985, 39-41
  • G. Masrengo, G. Parlato, Dizionario dei Piemontesi compromessi nei moti del 1821, 2, 1986, 139-140
En bref
Dates biographiques ∗︎ 22.12.1794