de fr it

Giovanni BattistaPasserini

26/27.9.1793 à Casto (Lombardie), 16.9.1864 à Zurich, cath., puis prot., de Casto et de Zurich (1839). Fils de Giacomo et de Lucia Zanetti. 1840 Maria Hardmeyer, cantatrice, de Zurich. Destiné à la prêtrise, P. abandonna très vite cette voie en nouant des relations avec des représentants du libéralisme lombard. Impliqué dans des conspirations anti-autrichiennes, il se réfugia en Suisse en 1823, séjournant aussi en Belgique, en Allemagne, en France et en Angleterre. En 1834, il s'établit définitivement à Zurich, où il adhéra à l'Eglise zwinglienne. Spécialiste de philosophie, il collabora avec des imprimeries tessinoises (Ruggia, Tipografia elvetica à Capolago et Tipografia della Svizzera italiana à Lugano) auxquelles il confia des traductions de Hegel, Victor Cousin et Tommaso Campanella.

Sources et bibliographie

  • G. Martinola, Gli esuli italiani nel Ticino, 1, 1980, 88-89
  • L. Aguzzi, Riforma religiosa, hegelismo, comunismo e il problema del Risorgimento in Italia nel pensiero e nell'opera di Giambattista Passerini (1793-1864), 1985
  • A. Fappani, Enciclopedia bresciana, 12, 1996
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 26/27.9.1793 ✝︎ 16.9.1864